Agence d'Architecture Marc Chouraqui & Associés | Concours REPTILCITY: la ville 2.0

Concours REPTILCITY: la ville 2.0

Aujourd’hui, confrontés à une évolution des comportements dus à l’essor du monde virtuel et au manque d’espaces face à une densification intense des villes, nous devons proposer une nouvelle manière d’appréhender l’espace public.
Ainsi, le projet consiste en une construction temporaire insérée dans les « entre-deux » des milieux urbains, tels que les dessus de rues, de boulevards, de chemins de fer, de canaux… constituant un lien fort puisqu’il relie deux espaces initialement séparés.

Le projet se décompose en trois strates d’activités.

La première, au sol, est en lien direct avec la population, d’où la présence de boutiques, stationnement de bus, vélib et de « troc box » (nouveaux espaces de rencontre pour de nouveaux moyens commerciaux crée par le web)
La seconde (en R+1) propose des activités pour des usages précis, qui s’organise autour d’espaces flexibles et changeant au cours du temps (tel que des espaces de rencontre, de détente, communautaire, de danse, de sports…) répondant alors aux besoins de la population environnante.
Enfin une troisième strate, met en avant une balade urbaine ponctuée par des activités en plein air (jardins partagés, aires de jeu…)
Concernant la matérialité, nous avons pris le parti d’utiliser du trespa pour la facilité de montage qu’il propose.
Enfin, la couleur jaune, n’est pas anodine, elle se veut voyante au coeur de la ville et rappelle instinctivement la couleur du provisoire.

Dans le cas particulier d’une insertion entre les boulevards, le projet se veut non seulement comme un lien entre les deux rues mais à la particularité de prendre peu de place dans une ville dense. En effet, sans bloquer la circulation des véhicules, ses points d’ancrages ne nécessitent que quelques places de parkings.
Aussi, la balade urbaine proposée au dessus des voies, se voit renforcer par le jeu des allées d’arbres initialement présent sur les trottoirs.